Sixième édition des Rencontres 2, 3 et 4 octobre 2015 à Vichy
La Liberté de dire.


Voici les 6èmes Rencontres Albert Londres de Vichy, initiées en 2010, après notre grande exposition de 2009 sur l’œuvre d’Albert Londres, elles ont permis de sensibiliser le public et les collectivités à l’intérêt qu’il y avait, pour notre territoire, de faire reconnaitre l’enfant du pays, oublié sur ses terres, mais considéré par toute une profession et connu dans le monde entier.

Ces rencontres annuelles sont nécessaires pour sauver de la ruine sa maison natale et en faire un lieu de connaissance de l’homme et du grand reportage.

Albert Londres ? Un nom devenu un mythe pour sa profession … Un journaliste que l’intérêt profond pour « la misère des hommes » a guidé tout au long de ses reportages.

Il était un homme généreux, profondément humain, pourfendeur des injustices et des mensonges, ce qui lui a valu le titre de « redresseur de torts » . Courage, indépendance, abnégation ont nourri la carrière de cet éclaireur d’opinion… Et le grand reportage ? C’est partir à la découverte de l’autre, d’un autre monde, d’une autre réalité. Pour cela un grand reportage nécessite une enquête en profondeur de l’événement couvert. Il s’agit d’aller à la recherche de la vérité. Le grand reportage permet alors de témoigner et retranscrire la réalité des choses et des faits.

Pour ces 6èmes Rencontres, nous avons voulu, avec le comité éditorial de la Maison Albert Londres, mettre l’accent sur l‘importance du grand reportage qui lutte pour une liberté sans faille. Nous avons souhaité que ces Rencontres soient un hommage à ceux qui osent mener ce combat, parfois au risque de leur vie.

Marie de Colombel, Présidente de l’association Maison Albert Londres.

Télécharger ici (en pdf) la brochure de 16 pages du programme des journées:

Le LIVRE des RENCONTRES

Quelques photos des rencontres

Sophie Desmoulins : Albert Londres au delà du mythe – Cecile Alegra et Delphine Deloget : Un Voyage en Barbarie

 

Daniel Schneiderman : Après Charlie – Jean-Pierre Mari (Philippe Alfonsi) : Bateaux ivres en Méditerranée

 

L’attention (la tension) est grande dans la salle – les prix Albert Londres 2015