Edition 2011 des Rencontres d’Albert Londres
Les Balkans pendant la Grande Guerre

 

« Albert Londres, reporter de guerre » : plongée dans l’actualité au cœur des 3èmes Rencontres de Vichy
« Le large peu à peu s’éclaircit. Et bientôt je reconnais les deux pointes, les deux pointes aujourd’hui marquées de sang français. C’est là!
Les Dardanelles ! … Leur nom était si joli qu’en les approchant on était tout prêt d’entendre tintinnabuler les clochettes d’argent. Et c’est le canon qui va parler !… »
(Albert Londres-Le petit journal du 28 juin 1915).

« Reporter de guerre dans les Balkans de 1915 à 1917 »: père du journalisme d’investigation , le Vichyssois Albert Londres, a, en son temps, couvert ce conflit, théâtre souvent méconnu de la première guerre mondiale.

Les nombreux évènements d’actualité qui se succèdent partout dans le monde, mettent une nouvelle fois en évidence la nécessité absolue d’une presse libre, dans laquelle le reporter constitue la clé de voûte de l‘information. L’Association « Regarder – Agir pour Vichy et ses environs » organise les troisièmes rencontres Albert Londres qui auront lieu du 16 au 19 juin 2011.

Personnalités marquantes du journalisme, grands reporters et historiens seront présents et dialogueront avec le public tandis que projections de films, conférences, rencontres, débats…constitueront les temps forts de ce nouvel évènement mettant en valeur des sujets permanents déjà au cœur du travail du célèbre Vichyssois.

Une exposition, mise en œuvre du 10 juin au 20 juillet 2011 dans le hall de la source de l’Hôpital à Vichy, retracera le périple d’Albert Londres dans cette campagne d’Orient (des Dardanelles aux Balkans); on y lira les correspondances et câbles adressés à ses parents, touchant du doigt ce que vit un reporter au milieu des combats dans une région (toujours) complexe au plan politique. La correspondance du caporal Jean-Baptiste Bonnet, natif de l’Allier, met en parallèle, de façon simple et émouvante, la vie d’un poilu de l’armée française d’orient.

Des animations théâtrales : FEU!-création de Procédé Zèbre-met en scène l’écriture d’Albert Londres lors d’un parcours effectué tout au long des Troisièmes Rencontres; les Gueules Cassées, présentée par l’Ouvroir, le 25 juin au Pôle Lardy rend hommage aux soldats défigurés de la Guerre de 14-18.

Marie de Colombel, présidente de regarder-Agir

Télécharger ici (en pdf) la brochure de 24 pages du programme des journées:

Le LIVRE des RENCONTRES










<div= align= »center »>